J’ai pas le temps de prendre du temps pour moi

Pour finir un dossier. Pour rendre service à son boss. Pour aller chercher les enfants. Ou les emmener. Ou les ramener. Pour arriver à l’heure. Pour pas être en retard. Pour optimiser les temps d’attente. Pour rentabiliser les temps morts. Juste pour relire vite fait, une dernière fois. Juste pour vérifier qu’on ne s’est pas trompé. Juste pour s’assurer qu’on n’a rien oublié. Parce qu’on ne sait pas quoi faire. Parce qu’on n’a trop à faire. Ou d’affaires. Parce que j’ai l’habitude. Parce que ça ne se fait pas. Parce que personne ne le fait pardi ! Parce que j’ai pas le temps. Parce que je ne sais même pas si j’en ai vraiment envie.

prendre du temps pour soi

Mais ça veut dire quoi ? Ne passe-t-on pas déjà toute notre vie à nos côtés ? Ca voudrait dire que des fois je ne suis pas vraiment là ?

Soyons sincères. C’est dur de prendre du temps pour soi. On a tellement d’activités, de responsabilités et de projets qu’il ne reste pas vraiment de temps juste pour soi. Pour regarder ce qui se passe à l’intérieur quand on ne fait rien justement. Juste poser son attention à l’intérieur de soi. Comme on le fait quotidiennement à l’extérieur de soi. Des bruits de la rue, à ceux du bureau, des discussions dans le métro, aux gros titres dans les journaux, des infos à la radio, aux posts sponsorisés sur les réseaux sociaux. L’esprit adore ça : être distrait. Regarder, lire, écouter, découvrir… se poser mille questions et envisager dix-mille réponses… comme lorsque l’on était enfant, cette extraordinaire période des « pourquoi ? »

Une pause ? Mais pourquoi ?

Que se passe-t-il quand j’appuie sur pause ? Quand j’invite mon esprit à venir porter son attention sur moi, et uniquement sur moi.

C’est le début d’une rencontre. Avec soi-même. Où l’on peut, si on le souhaite découvrir pas à pas qu’on n’est pas qu’une tête, un mental qui pense. On est aussi un corps qui vit des sensations. Et un cœur qui ressent des émotions. Dans tout le corps d’ailleurs. Et ça c’est pas moi qui le dit, c’est la science.

Prendre du temps pour soi c’est aussi appuyer sur pause pour laisser émerger de nouvelles idées, laisser libre court à sa créativité. Un temps pour récupérer de la fatigue, des sollicitations. Un temps pour se ressourcer, pour faire le plein de toutes les bonnes vibes que l’on souhaite pour soi.

et vous dans tout ça ?

Avez-vous envie d’appuyer sur pause l’espace d’un instant ?

Je vous propose un parcours collectif de Sophrologie.

Il s’agit de 8 web-ateliers d’une heure pour prendre du temps pour vous et découvrir des outils que vous pourrez utiliser au quotidien pour faire une pause même dans les emplois du temps les plus chargés (si, si !).

Informations et billetterie en ligne.

Un avis sur “J’ai pas le temps de prendre du temps pour moi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s